On ne peut rien remplir avec une tasse vide

Dix conseils pour éliminer le stress

Les dix meilleurs conseils pour éliminer le stress et prendre soin de soi

Fournir des soins à une personne peut être très exigeant sur le plan émotif. Il peut parfois être stressant et accablant de jongler les nombreuses responsabilités. On peut se sentir contrarié, triste, déprimé ou épuisé à tout moment.

Nombre d’aidantes naturelles et d’aidants naturels ne réalisent pas que dans le but de fournir les meilleurs soins au membre de la famille, à l’amie ou à l’ami, ils doivent aussi prendre soin d’eux. On ne peut rien remplir avec une tasse vide.

Cindy Hartman, des pairs mentors familiaux du York Services Network, utilise l’analogie du masque à oxygène. « L’agente ou l’agent de bord nous dit tout le temps de mettre le masque à oxygène sur notre bouche et notre nez en premier, avant d’aider les autres », mentionne-t-elle. Il en est de même pour l’aidance naturelle. Les conseils suivants ont été adaptés, en partie, d’un webinaire animé par Mme Hartman et sa collègue Sherry Summers en décembre 2020. De plus, les deux sont des aidantes naturelles pour leur enfant adulte aux prises avec une déficience développementale.

LES DIX MEILLEURS CONSEILS :

  1. Faites un plan
    • Les horaires et routines sont vos amis. Inscrivez tout au calendrier : les rendez-vous médicaux, les activités, le temps en famille et le temps pour soi. Même si ce n’est que 30 minutes – réservez du temps dans votre horaire pour faire le plein.
    • Rédigez votre liste de choses à faire à la fin de chaque journée. Ainsi, nous ne l’aurez pas en tête toute la nuit, vous empêchant ainsi de dormir.
  1. Prenez du temps pour vous
    • Les activités physiques telles que la marche, le yoga et la danse procurent des bienfaits tant physiques que mentaux. Lorsque vous êtes actif, votre organisme libère des endorphines qui procurent une sensation de bien-être, ce qui fait que l’exercice peut avoir des propriétés antistress. On trouve en ligne toutes sortes de vidéos d’exercices que vous pouvez faire à votre guise.
    • Accordez-vous un moment de détente, comme prendre un bain, lire un livre, écouter de la musique, faire de la méditation – n’importe quoi que vous aimez.
    • Pratiquez la pleine conscience, soit se concentrer sur le présent au lieu du passé ou de l’avenir. Une façon d’y parvenir est par la conscience de la respiration – la respiration profonde par le ventre favorise la détente. Voici un exercice de respiration que vous pouvez faire partout : inspirez pendant quatre secondes, retenez votre respiration pendant quatre secondes et expirez pendant quatre secondes.
  1. Acceptez vos émotions négatives

• En tant qu’aidante naturelle ou aidant naturel, vous pourriez ressentir un éventail d’émotions comme la colère, la culpabilité, la tristesse, le deuil, la crainte et l’impuissance. Ces sentiments peuvent prêter à confusion. Toutefois, ils sont normaux.
• Reconnaissez et acceptez qu’il est normal de se sentir mal à l’occasion. Il est préférable de reconnaître et d’accepter nos émotions que de les réprimer.
• Laissez-vous aller à pleurer un bon coup – c’est cathartique et ça permet d’évacuer le stress refoulé.
• Pour aller de l’avant, tentez de savoir pourquoi vous vous sentez ainsi – ça pourrait vous aider à lâcher prise. Dites comment vous vous sentez ou écrivez-le. Tentez d’imaginer un ballon rempli de pensées négatives, puis coupez la ficelle et regardez-le s’envoler.

  1. Pratiquez la reconnaissance
    • Au début ou à la fin de chaque journée, désignez trois choses ou personnes pour lesquelles vous êtes reconnaissant.
    • Rédigez un journal de reconnaissance et consultez-le lorsque vous vous avez le moral bas.
    • Les sentiments de reconnaissance peuvent améliorer la force mentale, le sommeil, l’empathie, l’estime de soi et les rapports sociaux.
  1. Trouvez des raisons de rire
    • L’humour est le meilleur remède : le rire réduit le stress et peut vous aider à faire face à des situations difficiles. Lisez un livre amusant, chantez une chanson frivole, jouez à un jeu ou regardez une comédie.
    • Souriez : lorsque vous souriez, votre cerveau libère de minuscules molécules nommées neuropeptides qui aident à combattre le stress.
  1. Laissez les autres vous aider
    • Demander de l’aide n’est pas un signe de faiblesse ou d’échec – tout le monde a besoin d’un peu d’aide ici et là. Exprimez vos besoins avec précision – par exemple, de l’aide pour faire des courses, comme l’épicerie.
    • Recherchez des options de soins de relève, y compris les programmes de jour pour adultes, les services professionnels d’aide à domicile, l’aidance naturelle en bénévolat et les programmes de visites amicales. La Ligne d’assistance de l’OSANO pourrait vous orienter vers des ressources.
  1. Discutez
    • Appuyez-vous sur une compagne ou un compagnon d’autogestion de la santé – quelqu’un avec qui vous pouvez vous ouvrir et être vulnérable. Faites un appel téléphonique ou utilisez FaceTime ou Zoom si vous ne pouvez pas vous rencontrer en personne.
    • Renseignez-vous sur les groupes de pairs mentors et de soutien. Parler à d’autres aidantes naturelles et aidants naturels qui comprennent notre situation peut aider à atténuer le stress et l’isolement.
    • Inscrivez-vous au jumelage avec un pair mentor maintenant et communiquez sans quitter la maison.
  1. Ayez un point de vue général

• N’oubliez pas : on n’a pas à être parfait tout le temps.
• Acceptez que certains éléments soient hors de votre contrôle – pourquoi donc s’en inquiéter?
• Lorsque les temps sont difficiles, n’oubliez pas qu’ils finiront par passer.

  1. Pratiquez l’autocompassion
    • Soyez indulgent à votre égard – prenez soin de vous avec tout l’amour et toute la compassion que vous offrez aux autres.
    • Donnez-vous une chance – au lieu de penser devoir en faire plus, félicitez-vous pour tout ce que vous faites. Tentez de penser à une ou deux choses chaque jour que vous avez réalisées ou qui vous ont procuré du bonheur.
    • Les erreurs font partie de la vie – pardonnez-vous.
  1. Soyez réaliste
    • Soyez réaliste à propos de la quantité de choses que vous pouvez faire.
    • Ne tentez pas de surcharger votre horaire ou celui de la personne dont vous vous occupez – est-ce que vous pouvez rayer certaines activités de la liste ou les déléguer à quelqu’un?
    • Commencez doucement : une longue liste de choses à faire, même des dix meilleurs conseils, peut sembler accablante et vous pourriez ne pas savoir par quoi commencer. Choisissez une petite chose que vous pouvez faire rapidement – cocher quelque chose de la liste sera agréable et vous gardera concentré sur le reste.
Inscrivez-vous pour recevoir les dernières ressources, événements et mises à jour de l’OSANO directement dans votre boîte de réception.